Archive for Sorties

VISITE À SAVANTE BANLIEUE OCTOBRE 2014

img_0186Cliquez sur l’image pour accéder au blog de la visite à Savante Banlieue

Les 2SEN1 au Magic cinéma

Dans le cadre du dispositif « Lycéens et appentis au cinéma en Ile de France », 2013-2014, dans lequel la classe de 2SEN1 est inscrite, en partenariat avec le festival « Bande à part », une journée d’immersion cinématographique au Magic Cinéma à Bobigny a eu lieu le 3 avril 2014.
IMG_5637 (1280x853)

La classe a participé à un atelier son avec Jean-Carl Feldis.

IMG_5641
La première partie de l’atelier a eu  comme but de familiariser les élèves avec les différents types de sons utilisés dans les films (sons in, dialogue, bruitage, voix off, etc…).
IMG_5676 (1280x853)

IMG_5668 (1280x853)

 

 

 

 

 

 

Puis dans un deuxième temps, le groupe à conçu une bande son originale pour le film King Kong.

http://www.dailymotion.com/video/x1zs775

 

Ensuite la classe a assisté à la projection des triplettes de Belleville qui est un film d’animation franco-belgo-québécois écrit et réalisé par Sylvain Chomet, sorti en 2003.

Cette journée s’est terminé par une petite discussion sur le film projeté et la journée en général.
Nous remercions l’ensemble des intervenants pour cette magnifique journée très instructive.

Les élèves au théâtre

Dans le prolongement de l’exposition L’enfant cachée et la rencontre de nos élèves avec quatre témoins, enfants juifs durant la période nazie, à la librairie Folies d’encre, le lycée s’est rendu le 20 mai dernier à la Ligne 13 afin d’assister à la représentation théâtrale de Que ta volonté soit fête, pièce inspirée du livre d’Etty Hillesum Une vie bouleversée et jouée par trois comédiennes de talent : Valentine Cohen, Peggy Martineau, Violaine Dumoulin, de la compagnie girondine Mata-Malam.

La veille, celles-ci avaient préparé les élèves à l’atmosphère de la pièce, leur avait parlé de la notion d’engagement et l’on peut dire que l’humour était au rendez-vous, malgré la tonalité dramatique du sujet.

Les comédiennes incarnent toutes les trois les pensées de la jeune Etty et ce presque en même temps. Autant dire que ce jeu particulier a interloqué les élèves, qui ont mis un certain temps à comprendre la mise en scène, qui montre une Etty en prise avec elle-même, sur le chemin de la déportation, un voyage sans retour…

Il ne fut pas évident pour notre jeune public (la grande majorité découvrait l’univers théâtral pour la première fois) de comprendre toutes les subtilités de la pièce, mais l’effort de réflexion était là et durant tout le spectacle, il a vécu avec Etty les dernières étapes de sa vie.

In fine, les élèves ont retenu la vivacité, l’invention scénique, la perspicacité et l’humour des comédiennes, qui ont su transmettre d’une façon originale la leçon de vie d’Etty Hillesum, une leçon universelle qui touche toutes les générations. Nous retiendrons de cette magnifique représentation le visage médusé des élèves captivés, tantôt par les dialogues, tantôt par les chants yiddish qui rythment le jeu des actrices. Une expérience à renouveler… pour le bien-être de tous. 

DSC_0303

DSC_0310

matamalam-equipe2

La 2Sen1 sur les traces de Salvador Allende.

plaque allende

Les élèves de 2Sen1 ont constaté que partout dans le 93 le nom de Salvador Allende, Président de la république du Chili du 3 novembre 1970 au 11 septembre 1973, était présent. Ils se demandaient pourquoi.

Patricio Guzmán qui est le cinéaste de la mémoire du Chili, bouleversé en 1973 par un coup d’État qui instaura la dictature militaire d’Augusto Pinochet jusqu’en 1981, est venu présenté son film «  la première année » au cinéma l’Écran de Saint-Denis. Ce film retrace la première année d’accession d’Allende au pouvoir, tourné en 16mm, en noir et blanc, puis augmenté à 35mm. La 2Sen1 est allée le rencontrer.

Le gouvernement de Salvador Allende soutenu par l’unité populaire (coalition de partis de gauche) a tenté de mettre en place un État socialiste de façon non violente et légale. Après son élection le 4 septembre 1970, Allende met en place des reformes comme, la diminution du temps de travail, l’augmentation des salaires de 40 à 60%, la nationalisation d’industries, la réforme du système de santé, le blocage des prix, la réforme du système éducatif, le lait gratuit pour les enfants ainsi qu’un nouvel «impôt sur les bénéfices ». Le niveau de vie augmente et le chômage diminue de 8% à 4%. Les patrons et les partis de droite s’opposent aux réformes.

Le 11 septembre 1973, à 9 heures du matin, le palais présidentiel est assiégé par l’armée sous le commandement du général Augusto Pinochet, commandant en chef des forces armées. Le palais présidentiel est bombardé par l’aviation. Allende meurt dans les combats et Pinochet installe une dictature militaire qui durera jusqu’en 1988. On retiendra 3 200 morts et disparus ainsi que 38 000 torturés !

La 2Sen1 a demandé à Patricio Guzman, en quoi l’expérience chilienne peut-elle intéresser un jeune du 93 en 2014 ?

Ce à quoi il a répondu : 

« Je pense que la vie n’est faite que de passé. Au moment même de notre naissance, on se réveille entourés de souvenirs. Les souvenirs de nos parents, de nos grands-parents et des milliards de personnes qui nous ont précédés se trouvent déjà dans notre cerveau. De la même manière, nous portons également le passé de la matière, le passé des étoiles et de l’univers. On peut même dire que le futur vient du passé ».

« En France les jeunes sont sceptiques et ne s’intéressent plus à la politique mais face à la montée des extrêmes il faut qu’ils s’y intéressent et restent vigilants. »