Archive for octobre 2013

Les 2 SEN 2 à … la télévision !

Les 2 SEN 2 à … la télévision !

Les élèves de la 2nde systèmes électroniques et numériques sont allés assister au tournage en direct de l’émission La Nouvelle édition diffusée sur Canal + le mardi 15 octobre de midi à 14 heures.

Photo Studio

 

Photo élèves

Nous sommes arrivés au studio SFP situé à Boulogne-Billancourt vers 10h30. L’attente a été interminable : plus de 30 minutes dehors dans le froid et encore une demi-heure supplémentaire avant de rejoindre le plateau. Heureusement, un buffet – frugal – nous a permis de patienter. Par mesure de sécurité, le personnel nous a demandé de déposer nos sacs et nos téléphones à l’extérieur du plateau. Nous avons ensuite été placés sur des gradins très inconfortables puis accueillis avec humour par le chauffeur de salle. Nous avons dû nous soumettre à certaines règles parfois inattendues comme applaudir à chaque intervention des journalistes, adapter nos mimiques aux propos des présentateurs ou bien encore rire, même quand les blagues étaient loin d’être drôles… !

 

Le plus surprenant restait quand même l’envers du décor. Pendant les coupures publicitaires ou le lancement des reportages, une foule de personnes envahissaient le plateau télé : maquilleurs, coiffeurs, caméraman, cadreurs, chef opérateur pour s’assurer de l’apparence parfaite des journalistes et de la qualité du son et de l’image.

 

Pendant l’enregistrement, nous nous sommes rendu compte que les présentateurs ne se permettaient aucune improvisation : tout était prévu et calculé à l’avance, aussi bien les discours que les petites plaisanteries qui leur étaient dictés sur des prompteurs situés juste en dessous des caméras. Cela donnait l’illusion qu’ils fixaient la caméra alors qu’ils ne faisaient que lire ce qui défilait sur l’écran. Toutes leurs réactions et interventions étaient donc anticipées, comme s’ils avaient répété la scène avant de la « jouer ».

Image émission

Cette sortie nous a permis de comprendre que l’information à la télévision est traitée de manière légère et divertissante quelque soient les sujets abordés. Pour s’assurer de l’attention des téléspectateurs et éviter qu’ils ne zappent, les journalistes privilégient l’humour et l’enchaînement rapide des informations, des invités et des interviews. Le monde des médias s’apparente à l’univers du spectacle, où l’information semble être mise en scène comme au théâtre…

 

 

Savante banlieue 2013: La science dans tous ses états

Savante banlieue 2013 : La science dans tous ses états !

La classe de 2nde Eleec 1 a assisté à une mini-conférence organisée à l’université Paris XIII-Villetaneuse dans le cadre du festival scientifique « Savante banlieue ».

Photo élève _2eleec 1

 

Des étudiants, des lycéens, des collégiens, des écoliers, des chercheurs, des professeurs, des représentants de grandes écoles et d’entreprises : une foule dense et compacte s’agglutinait dans le hall de l’université Paris XIII à l’occasion de l’édition 2013 de « Savante Banlieue ».

 

Vendredi 11 octobre, à 9h30 précises, les élèves de la 2nde eleec1 se sont rendus à l’université Paris XIII – Villetaneuse accompagnés de Mme Rhomari et de Mme Soler pour assister à une mini-conférence sur la température. La conférence – animée par Mme Perrin, chercheure au CNRS – a duré environ une heure et s’est déroulée dans une salle de cours de l’université.

Durant cette intervention, la professeure-chercheure nous a appris la différence entre les trois échelles de température :

  • les Celsius : ils se fondent sur les changements d’état de l’eau (gazeux, liquide, solide)
  • les Fahrenheit : ils se basent sur la température moyenne du corps humain (1 degré Fahrenheit = 37 degré Celsius)
  • Les Kelvins : ils prennent comme point de référence le 0 absolu (-273,15 degrés Celsius) et sont utilisés par les scientifiques

 

De plus, nous savons désormais pourquoi nous devons nous couvrir après avoir transpiré. En effet, la sueur sert à rafraîchir le corps et lorsque nous ne faisons plus d’efforts physiques, le corps se refroidi très vite sous l’effet conjugué du vent et de la température extérieure.

 Photo Affiche_Savante banlieue 2013

 

Cette mini-conférence était très instructive mais parfois le vocabulaire utilisé était un peu trop complexe et les équations inscrites au tableau également. Heureusement, les expériences réalisées nous permettaient de mieux comprendre les phénomènes dont on nous parlait.