Mesdames, Messieurs,

Vous trouverez ci-dessous les aménagements mis en place au lycée à partir de demain matin, mardi 10 novembre 2020.

 

  1. Accueil des élèves.

 

Les élèves seront accueillis sur l’ensemble du temps scolaire, selon l’emploi du temps de la rentrée de septembre.

La demi-pension sera assurée, par le CROUS, via des paniers-repas qui devront être soit emportés dans le lycée, soit consommés sur place si la salle de restauration venait à rouvrir.

Les activités sportives de l’AS sont suspendues.

Les pauses (récréations du matin et de l’après-midi) sont décalées pour limiter le brassage des élèves : si cours d’enseignement général, heure habituelle, si cours en atelier, décalage de 15 minutes.

 

  1. Modalités d’enseignement.

 

Les cours sont intégralement dédoublés :

  • Les cours en ateliers sont maintenus tels quels ;
  • Les cours en co-intervention sont modifiés pour être assurés par chaque enseignant dans sa propre salle avec une moitié de classe (la progression pédagogique reste néanmoins inchangée) ;
  • Les cours d’EPS sont également concernés : en fonction des classes et de la quotité horaire, soit l’enseignant assure 1,5h pour chaque groupe (quand cours de 3h) soit 2h en alternance semaine paire/semaine impaire (quand cours de 2h) ;

 

Dispositions spécifiques :

  • Lorsque le dédoublement ne permet pas de placer un second enseignant en face du 2e groupe-classe, les personnels du lycée sont mis à contribution : le professeur-documentaliste, les assistants pédagogiques, les AED, les professeurs disponibles.
  • Exemple : le CDI accueille un groupe avec un travail spécifique fourni par l’enseignant.
  • Exemple : un AED encadre le groupe qui suit en visio le cours de l’autre groupe.
  • Nous demanderons à certains enseignants d’assurer davantage d’heures, pour éviter les déséquilibres de progression de groupes, ou les « trous » dans les emplois du temps, notamment en milieu de journée : dans ce cas, nous envisageons une rémunération en HSE, sur la dotation des RCD actuellement disponibles (environ 100 heures).

 

Cas particulier des PFMP :

  • En fonction du nombre d’élèves acceptés en stage, et notamment en fonction de l’activité économique restreinte actuellement, nous pourrons être amenés à déplacer les PFMP à une période ultérieure ;
  • Un pointage régulier est réalisé par le bureau du DDFPT : des décisions seront prises pour les élèves de la filière Electronique, qui doivent partir en PFMP le 23 novembre, dans le courant de la semaine du 9 au 13 novembre.

 

  1. Objectifs éducatifs poursuivis.

 

  • Autonomisation des élèves, qui sont conscients des problématiques sanitaires et qui souscrivent à ces demandes, initiées par eux-mêmes et par leurs enseignants ;
  • Assurer la continuité du service public d’éducation, en présentiel pour éviter le creusement de la fracture numérique et sociale d’une part, et pour permettre l’acquisition des compétences techniques professionnelles nécessaires à l’employabilité d’autre part.