CLUB JEU D'ECHEC
lycee de l'ENNA

Depuis quelques semaines, une scène « étrange » se déroule dans notre établissement : des dizaines d’élèves se réunissent avec la seule intention de réfléchir intensément, échanger et approfondir autour des idées. L’occasion de L’ouverture au lycee du club jeu d’echec.

Le noble art, le roi des jeux, a désormais une place au lycée deux fois par semaine. Tous les élèves sont invités à y participer, sans obligation d’assiduité.

Cela se passe  dans une salle de classe T 115

 tous les  mardis dès 13h00 jusqu’à 14h00

Ce club ne s’adresse pas uniquement aux « mordus » du jeu-science, il concerne également tous ceux qui voudraient en connaître les rudiments, pour pouvoir le pratiquer en famille ou ailleurs

Pourquoi une telle activité dans notre lycée ?

Ces études ont démontré en particulier que le jeu d’échecs améliore le niveau en mathématiques (référence [1]) et, de façon plus étrange, en lecture (référence [2]).

Le jeu d’échec développe également la patience, la persévérance, la créativité et l’esprit critique.

Une étude appelée « Learning to Think Project » menée au Venezuela entre 1979 et 1983 a montré une augmentation du QI d’enfants auxquels on enseignait le jeu d’échecs.

Le jeu d’échecs permet aussi de réduire l’hyperactivité de certains enfants, comme tend à le montrer une étude réalisée en Espagne sur 44 enfants âgés de 6 à 17 ans (référence [3]), ou une autre étude (référence [4]) menée au Liban.

Jouer aux échecs permet de faire travailler:

  • La mémoire à long terme, utilisée pour le reconnaissance des motifs tactiques ou l’apprentissage des ouvertures
  • La mémoire à court terme, utilisée dans le calcul des variantes
  • La concentration, nécessaire en particulier pour jouer des parties rapides